Les conserves à la saumure (haricots verts)

Ah quelle merveilleuse période l’été ! La chaleur, le soleil et tous ces délicieux fruits et légumes dont on se délecte au quotidien. On aimerait prolonger cette période éphémère et pouvoir profiter encore un peu de ces merveilles une fois l’hiver venu, histoire d’apporter un peu de soleil dans nos assiettes quand le ciel sera bien gris. Qu’à cela ne tienne, faisons des conserves !

Faire ses conserves, c’est savoir exactement ce qu’on mange, maîtriser la provenance des légumes et des ingrédients (pas de colorants ou d’addictifs suspects) et même si cela peut faire un brin « grand-mère », en tout cas, ça dépanne bien ! Qui ne s’est jamais retrouvé fort dépourvu quand l’heure du dîner fut venue ? Vous serez bien heureux(se) de pouvoir ouvrir une de vos conserves cet hiver et de vous régalez avec 🙂

Il existe plusieurs méthodes et procédés de conservation. Dans certaines recettes on utilise du vinaigre, du sel, du sucre, de l’huile ou encore de l’alcool pour conserver les aliments. Pour ce genre de conserves, il n’est d’ailleurs pas obligatoire de procéder à un traitement thermique des bocaux (stérilisation), mais j’essaierai de vous en parler prochainement dans un autre article.  Aujourd’hui, je vais me focaliser sur les conserves à la saumure (eau salée) et notamment, les conserves de haricots verts.

Pour les personnes qui n’ont jamais fait de conserves, n’ayez pas peur, ça n’a rien de compliqué ! La clé de la réussite c’est la propreté et le respect du timing de la recette (les étapes doivent s’enchainer rapidement et sans interruption), vous voyez, rien de bien compliqué !

conserves

Matériel pour 4 kg de haricots :

  • 8 bocaux à conserves de 1 litre + 8 rondelles en caoutchouc (neuves ou en parfait état et adaptées aux bocaux)
  • 2 grandes casseroles (une pour réaliser la saumure et une autre pour cuire les haricots)
  • 1 petite casserole (pour stériliser les anneaux en caoutchouc)
  • 1 stérilisateur (ou une grosse marmite)

Ingrédients

  • 4 kg de haricots frais
  • 4 litres eau
  • 80 g de gros sel

Préparation

Préparer et laver les bocaux :

  • Vérifier l’état de vos bocaux (ils doivent être impeccables, sans ébréchures).
  • Nettoyer soigneusement tous les bocaux avec une éponge douce et de l’eau chaude savonneuse.
  • Rincez les bocaux abondamment sous l’eau chaude.
  • Déposer un torchon propre sur une table et placer les bocaux dessus, tête en bas.
  • Laisser sécher les bocaux à l’air libre (ne pas les essuyer).

Stériliser les anneaux en caoutchouc :

  • Mettre à bouillir une petite casserole remplie d’eau.
  • Laver soigneusement les anneaux en caoutchouc avec une éponge douce et de l’eau chaude savonneuse.
  • Rincez abondamment sous l’eau chaude puis les placer dans la casserole d’eau bouillante.
  • Les laisser chauffer dans l’eau bouillante pendant 10 minutes puis les égoutter et les laisser sécher à l’air libre.

Préparer les haricots verts :

  • Choisir des haricots verts fraîchement cueillis.
  • Equeter les haricots verts en enlevant les deux extrémités de la gousse.
  • Mettre une grande casserole d’eau à bouillir (elle servira à blanchir les haricots)
  • Mettre une autre casserole d’eau à bouillir (pour préparer la saumure). Quand l’eau est bouillante, ajouter le sel et chauffer encore jusqu’à ce que le sel soit complètement dissout. Cette eau salée (saumure) servira à conserver les haricots dans les bocaux.
  • Laver les haricots sous l’eau froide puis les faire blanchir dans la casserole d’eau bouillante (celle qui n’est pas salée donc) pendant 5 minutes.
  • Les égoutter et les rafraîchir immédiatement à l’eau froide courante pour stopper la cuisson.
  • Bien les égoutter et les ranger verticalement dans les bocaux, en les serrant bien afin de limiter au maximum les poches d’air.
  • Remplir les bocaux avec la saumure (l’eau bouillante salée) jusqu’au repère (situé à environ 2 cm du haut du bocal)
  • Vérifier que la saumure s’est bien insérée de partout entre les haricots pour éviter les poches d’air. En rajouter si besoin.
  • Ajuster la rondelle en caoutchouc sur le couvercle du bocal
  • Essuyer le rebord du bocal avec un essuie-tout (il est important qu’il n’y ait aucune petite particule ou saleté qui reste coincée entre la rondelle et le bocal).
  • Refermer le bocal avec le crochet de fermeture.
  • Placer immédiatement les bocaux dans le stérilisateur et les fixer avec les crochets prévus à cet effet.
  • Remplir d’eau (l’eau doit recouvrir complètement les bocaux et vous devriez avoir environ 4 cm d’eau au-dessus des bocaux).
  • Refermer le couvercle du stérilisateur et faire chauffer. Dès que le thermomètre du stérilisateur indique 100°, il faut compter encore 1h30 de stérilisation.

IMG_0833-v2

Si vous n’avez pas de stérilisateur, utilisez une grande casserole. Déposez les bocaux à l’intérieur, posez un torchon entre chaque bocal pour éviter qu’ils ne se touchent pendant la cuisson et couvrir d’eau. Quand la température atteint 100° (un peu près l’ébullition), il faut compter encore 1h30 de stérilisation.

  • Quand la stérilisation est terminée, laisser les bocaux refroidir naturellement (ne pas les sortir avant qu’ils soient complètement froids).
  • Les essuyer et vérifier que la stérilisation a bien fonctionné. Pour cela, débloquer le crochet de fermeture et vérifier que le couvercle reste bien collé au bocal (il ne doit pas s’ouvrir).
  • Ranger les bocaux dans vos placards en attendant l’hiver.

IMG_1198-v2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s