Mes bonnes adresses à Florence

Me voilà de retour de congés, prête à faire revivre ma cuisine et à reprendre les publications de recettes 😉 Avant cela, je voulais vous faire partager quelques bons plans que j’ai pu tester lors de mon séjour à Florence. En effet, j’ai pu tester quelques adresses, toutes plutôt bonnes, mais je ne vais parler ici que de celles qui (selon moi !) valent vraiment le détour. Avant de commencer, je voudrais simplement préciser que la cuisine qui me plait et que je recherche quand je vais en Italie est une cuisine locale, familiale et rustique. Une cuisine proche de celle à laquelle j’ai été habituée depuis mon enfance (c’est ma madeleine de Proust), n’attendez donc pas de moi que je vous conseille des restaurants étoilés ou des tables aux nappes blanches immaculées. J’aime les osterie et les trattorie aux nappes à carreaux dans lesquelles on sert le vin dans un verre à moutarde. La cuisine y est généreuse, ça parle fort et il fait bon vivre. Je fuis donc ce qu’on appelle les ‘pièges à touristes’, vous savez ces restaurants au pied des monuments où les cartes sont bien trop internationales et variées. En s’éloignant un peu de ces quartiers (trop) bondés, on trouve souvent des endroits surprenants, fréquentés surtout par les locaux qui eux savent où il faut aller quand on veut justement bien manger.

Où manger à Firenze ?

Pour le « pranzo » (déjeuner du midi), nous avions opté pour des repas sur le pouce (il y a tant à voir à Florence qu’il fallait optimiser notre temps). Vous trouverez dans le centre historique un nombre impressionnant de petits bars où vous pourrez commander des panini (sandwichs) aux saveurs locales. En Toscane, le pain qui est le plus souvent utilisé pour les sandwichs est la Schiacciata ou la focaccia (tous deux sont des pains un peu épais à l’huile). Vous pourrez les garnir avec les ingrédients de votre choix (charcuterie, fromage mais aussi des légumes grillés …). Je n’ai pas vraiment d’adresses à vous recommander, nous en avons testées plusieurs et elles sont toutes plutôt bonnes. La via dei Neri est particulièrement appréciée pour ce genre de petits bars très fréquentés par les jeunes.

IMG_6843

IMG_7390

Pour la cena (le repas du soir), si vous êtes comme nous, vous apprécierez sans doute de vous poser un moment pour savourer la bonne cuisine italienne. Si c’est le cas, alors je vous conseille la trattoria La Fettunta qui est de loin la meilleure de toute ! je ne sais même pas si ce n’est pas la meilleure que j’ai testée en Italie. C’était tellement bon que nous y avons dîné 4 fois ! Cette trattoria propose en guise de carte un menu écrit à la main sur une feuille de papier. Le menu varie d’un jour à l’autre en fonction de l’humeur du chef. On retrouve toujours le même type de pâtes fraîches sur la carte (parpadelle, pici, gnocchi, lasagne, …) mais les sauces peuvent varier. Ils proposent également des viandes grillées dont la fameuse bistecca alla fiorentina,  des saucisses faites maison, ou encore de la porchetta (sorte de rôti de porc farci et roulé).

A la Fettunta, la cuisine est généreuse, les plats sont vraiment copieux et savoureux. On a l’impression de manger chez la nonna (la grand-mère). Tout ce dont je raffole ! Cette trattoria est divisée en deux parties, un espace « restaurant » et une partie « traiteur/restauration rapide » où il est possible d’acheter charcuterie/fromage à emporter ou bien à déguster sur place dans un panino qu’il vous est possible de garnir avec les produits proposés. A ne pas manquer donc !

Adresse de la Fettunta : 72 Via dei Neri à Florence 

IMG_6663
La Fettunta (entrée) – la partie restaurant au fond

xxx.jpg
La Fettunta – partie traiteur

La deuxième adresse que je vous conseille est la trattoria Diladdarno. Elle se trouve dans le quartier de l’Oltrarno, dans une rue à l’écart du circuit touristique. Nous avons dîné à l’extérieur, à l’arrière du restaurant, dans une petite cour à ciel ouvert qui donne l’impression d’être vraiment chez l’habitant. La serveuse était très agréable et de bons conseils, nous avons parlé cuisine toscane et elle m’a appris pas mal de choses sur la préparation de certains plats que je vais m’empresser de refaire. Lors de notre dîner, il n’y avait que des locaux, ce qui est plutôt bon signe 😉 nous avons donc profité de la bonne ambiance et de la joie de vivre des italiens.

Adresse Trattoria Diladdarno : 108r Via dei Serragli, Florence.

Que manger à Firenze ?

La charcuterie : en Italie la charcuterie a une place importante dans l’alimentation et la Toscane ne fait pas exception. C’est une région de terroir et vous trouverez de très nombreuses charcuteries ou osterie/trattorie qui proposent à toute heure des sandwichs à base des meilleurs produits de charcuterie. C’est souvent « à la carte », vous pouvez composer votre sandwich en choisissant les ingrédients qui vous font plaisir (charcuterie, légumes grillés, différents fromages …).

IMG_6841

IMG_6815.JPG

Le fromage : comme la charcuterie, le fromage est partout et est très ancré dans les traditions culinaires italiennes. Souvent proposé en guise d’antipasti, il est servi sur une planche en bois avec de la charcuterie. Avec votre fromage et la charcuterie, on vous apportera sans doute du pain. Les amateurs de bonnes baguettes françaises vont être très surpris par le pain toscan (qu’on appelle « sciocco« ) qui est … très spécial on va dire ! Il faut vraiment être habitué car la plupart des pains sont sans sel ! (sauf ceux utilisés pour les sandwichs qui sont salés « normalement »). De ce qu’on m’a expliqué, cela remonte au 12ème siècle quand la ville de Pise a bloqué le commerce du sel dans Florence en raison d’un différend et que les florentins ont continué tout de même à faire du pain, mais sans sel ! Cependant, si vous mangez le pain en l’accompagnant de charcuterie ou de fromage, cela passera plutôt bien, les deux étant très salés, cela compense le manque de sel du pain, c’est juste un peu surprenant si on le mange seul. Le pain occupe une grande place dans la cuisine toscane et il est l’élément principal de nombreux plats (comme la Pappa al pomodoro, la Panzanella [je vous en parle juste après] ou encore la Ribolitta).

La pappa al pomodoro  c’est une entrée typique de la région toscane, une sorte de sauce tomate mijotée avec de l’ail, du basilic et de l’huile d’olive. On y ajoute du pain un peu avant de servir. Le pain éponge et s’enveloppe de la sauce tomate.

IMG_7136
la pappa al pomodoro

La Panzanella c’est une salade de pain à base de tomates, oignons rouges, concombre, le tout assaisonné avec une bonne huile d’olive locale. Frais et rafraîchissant. Une belle salade estivale !

IMG_6678
la Panzanella

La pasta : l’Italie sans la Pasta ne serait pas vraiment l’Italie. Les pâtes sont la plupart du temps des pâtes fraîches (pasta fatta in casa). Les plus typiques de la région sont les Parpadelle (de larges bandes de pâtes, un peu comme des tagliatelle mais en beaucoup plus large) et les Pici (sorte de gros spaghetti, un peu comme les Bucatini mais sans trou). On les trouve souvent accompagnés de lamelles de truffe blanche (produit typique de la région Toscane).

IMG_7438
Parpadelle con pomodorini, pesto e parmigiano (parpadelle aux tomates cerises, pesto et parmesan)
IMG_7126
Pici al tartufo (pâtes à la truffe blanche)

IMG_6857

La pizza c’est bien sûr  à Naples qu’on mange les meilleures pizzas au monde. Cependant, si vous voulez en manger une bonne à Florence, je vous conseille d’opter pour le stand « Pizza » du Mercato Centrale di Firenze, elles sont faites sous vos yeux et sont fabuleuses !

IMG_6852IMG_6867

IMG_6885

En fait, au Mercato Centrale di Firenze tout est fabuleux ! c’est the place to be, je répète c’est THE PLACE TO BE ! Amateurs de bonne bouffe, c’est l’endroit à ne surtout pas manquer ! Sous ces grandes halles couvertes, dans la partie située au rez-de-chaussé, se trouvent des petits stands d’artisans qui vendent des produits de qualité (charcuterie, vins, fromages, épiceries fines, épices, fruits & légumes, …). Si vous voulez rapporter de bons produits locaux dans vos valises, c’est le moment de vous lâcher !

A l’étage se trouve la partie restauration organisée en stands/petits îlots qui proposent chacun un type de nourriture différent : stand de pâtes fraîches, pizzas, charcuterie, friture, poisson, pâtisseries, vegan, etc … vous ne saurez que choisir et vous aurez envie de tout goûter ! De grandes tables disposées tout autour des stands vous permettent de vous restaurer sur place. Je trouve ce concept vraiment idéal quand on est à plusieurs et que personne ne veut manger la même chose. Chacun va au stand qui lui plait et on se retrouve à la table pour partager un moment convivial

IMG_6850
Mercato Centrale di Firenze (partie restauration à l’étage)

Si vous aimez les marchés, ne manquez pas le Mercato San Lorenzo, l’un des plus célèbres marché de la ville. Il est situé juste à l’extérieur du Mercato Centrale. Vous pourrez flâner au milieu des stands de vendeurs de cuirs, vêtements, articles souvenirs en tout genre.

IMG_6890
Mercato San Lorenzo

La viande (et les grillades) : elle a une place importante dans la cuisine toscane et la pièce de viande la plus emblématique est la bistecca alla fiorentina. Elle est quasiment proposée dans tous les restaurants, elle est simplement cuite sur le grill et se mange saignante. Encore une fois, je n’ai pu m’empêcher de finir dans les cuisines du Chef ! 🙂 Il m’a montré comment préparer la « Bistecca alla fiorentina« , et bien je peux vous dire que ce ne sont pas des petits joueurs en Toscane ! la pièce de viande pèse entre 1 kg et 1,200 kg. Certains la partagent à plusieurs et quelques uns en arrivent même à bout tout seul !!!

IMG_7510
la bistecca alla fiorentina 
IMG_6688
Salsiccia alla brace (saucisse grillée au barbecue) 
IMG_7435.JPG
Gran piatto di roastbeff e tacchino con insalata, verdure grigliate e patate fritte             (grande assiette de rosbeef et de dinde, avec salade, légumes grillés et frites)

 

IMG_7330
La porchetta (rôti de porc farci et roulé)

Cantucci et vin Santo : ces biscuits secs aux amandes sont une institution à Florence, on en voit partout, il vous sera donc très facile de les trouver, que ce soit dans les bars, pâtisseries, ou encore dans les restaurants où ils sont très souvent proposés en dégustation dans la carte des desserts. La tradition veut que l’on trempe ces biscuits dans du Vin Santo (un vin liquoreux local). S’il est facile de trouver des Cantucci, il sera un peu plus difficile d’en trouver des bons. Je vous conseille donc plutôt de les acheter dans une pâtisserie fine (vous n’aurez que l’embarras du choix car elles sont nombreuses dans le centre historique). Idem pour le vin Santo, certains bars/restaurants proposent des dégustations (un verre de vin Santo accompagné de quelques Cantucci) mais quelques fois, ils peuvent remplacer le Vin Santo par un vin liquoreux quelconque, plus sucré et moins bon que le « vrai ». Demandez bien avant de commander !

13626538_1068088746560595_4537208082867264748_n
cantucci e vin Santo

Le Panforte c’est une sorte de nougat très dense mais plutôt tendre, à base de fruits secs, confits et d’épices. C’est une spécialité de la ville de Sienne. Comme les Cantucci, on en trouve un peu partout ! personnellement, je ne suis pas très fan.

I gelati (les glaces & sorbets) bien entendu, on ne peut pas résister aux glaces italiennes ! vous prendrez peu de risque en commandant une glace en Italie car elles sont bonnes partout ! Crémeuses et aux parfums variés, le plus dur est sans doute de faire un choix. La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de goûter plusieurs parfums (même si vous choisissez la plus petite copetta).

J’ai découvert deux glaciers qui m’ont particulièrement plu. Le premier c’est le Procopio, nous sommes tombés dessus complètement par hasard et ce fut une belle découverte pour deux raisons. La première c’est que ce glacier proposaient des saveurs siciliennes (vous connaissez mes origines, n’est-ce pas ? 🙂 ) dont un gusto qui m’a attirée en particulier « mandorla profumata con agrumi e pistacchio » (amande parfumée aux agrumes et pistache) et ce parfum a permis à cette gelateria de gagner le « Gelato Festival » de 2011 qui récompense les meilleurs glaciers d’Europe.

13887033_1068319569870846_771639622565348323_n

Et la deuxième raison, c’est qu’ils proposaient aussi des « brioche siciliane col tuppo » 😊  Ô joie, Ô bonheur ! pour fêter ça, j’ai pris 3 « gusti » !!! 😂

Adresse : Le Procopio – 60 via Pietrapiana, Firenze.

13886859_1068912719811531_8539205043159588262_n

Le second glacier, La Carraia, a attiré notre attention par la longue file de personnes qui attendaient pour commander une glace. La curiosité nous a donc poussés nous aussi à fare la coda (faire la queue) histoire de goûter. On a très vite compris pourquoi tous ces gens étaient là ! Je n’ai pas goûté tous les parfums mais j’ai dû tomber vraiment sur celui qui me convenait ! un pur délice ! j’y suis revenue plusieurs fois sans changer de parfum tellement j’ai adoré ce bon goût de cookies mélangé à la saveur de l’orange et du chocolat. Par contre, ce qui est sûr, c’est qu’on ne vient pas ici pour le sourire des vendeurs !

Adresse : La Caraia – 25 piazza Nazario Sauro, Firenze.

IMG_7453

 

Que boire à Firenze ?

Le vin le plus connu est le Chianti, mais il y a aussi d’autres vins absolument délicieux et qui valent le coup, comme le Brunello di Montalcino, le Vermentino, il vino nobile di Montepulcino.

IMG_6859

Le Spritz : A la base c’était un apéritif vénitien mais il est désormais consommé n’importe où en Italie (et même en Europe !). Le Spritz est composé d’Apérol et de Prosecco. L’Apérol a un goût unique qu’il doit en partie aux surprenantes notes (douces et amères à la fois) d’orange, de rhubarbe et de gentiane … Vous en verrez sur toutes les tables des bars à l’heure de la passeggiata (c’est à dire à l’heure où les italiens sortent se promener le soir pour prendre l’aperitivo).

13654402_1067814043254732_8088826997562070536_n
le Spritz

Le vin Santo : Je vous en ai parlé plus haut avec les Cantucci. C’est un vin à dessert à forte teneur en alcool (16°). Il est réalisé avec des grappes de raisins blancs (Malvasia, Trebbiano) qui, une fois cueillies, sont pendues dans des locaux aérés en prenant soin de les disposer sur des cannes en bois. On les laisse ensuite sécher d’octobre à janvier. Les grappes sont ensuite broyées et mises à fermenter pendant 3 ans dans des petits fûts de bois.

IMG_6989
La tradition locale : pucciare i cantucci nel vin Santo (tremper les biscuits dans le vin Santo)

Une fois que vous vous serez bien restaurés, que vous aurez bien bu et bien mangé, il vous faudra sans doute faire une petite ballade digestive ! ça tombe bien il y a énormément de lieux, de places sympa à visiter à Florence. Je vous propose donc pour conclure une petite ballade en images.

IMG_6703
Le Duomo 
IMG_6616
le Marzocco (lion majestueux réalisé par Donatello)
IMG_6728
« Il ratto di Polissena » di Pio Fedi nella loggia dei Lanzi

IMG_6644
Cadenas d’Amour sur le Ponte Vecchio 
IMG_6718
Piazza della signoria
IMG_6736
Le Ponte Vecchio
IMG_6763
Il giardino di Boboli 
IMG_6921
« L’enlèvement des sabines » sur la loggia de la piazza della signoria
IMG_7056
Galleria degli uffizi
IMG_7064
Il palazza vecchio

IMG_7421
Le Ponte Vecchio
IMG_7367
Le meilleur pour la fin : ne manquez pas d’aller admirer les fesses du David de Michel-Ange alla galleria dell’accademia
IMG_7359
le David de Michel-Ange (galleria dell’accademia) 

Dernier petit conseil que je peux vous donner si vous envisagez de visiter des musées, c’est de réserver à l’avance vos visites car devant les musées, la coda (la queue) est terriblement longue ! Nous sommes allés acheter nos places à l’avance à la billeterie Orsanmichele, c’est un petit guichet qui est situé à l’arrière de l’église Orsanmichele. Pour vous éviter de faire la queue et de passer en VIP, il vous faudra ajouter 4€ de plus par personne au tarif habituel du musée, mais franchement, ça vaut vraiment le coup car il faut compter en moyenne 1h30 d’attente avant d’atteindre la porte du musée.  Il me semble qu’il est également possible de réserver en ligne.

Adresse billeterie Orsanmichele : Via dell’Arte della Lana, Firenze.

Et outre l’Art, Florence est une ville où il fait bon vivre. On apprécie de déambuler dans les différents quartiers, ils ont tous leur propre charme.  A l’heure de la passeggiata, n’hésitez pas à vous rendre vers le Ponte Vecchio d’où vous pourrez assister à un merveilleux coucher de soleil (si le temps le permet). Un véritable spectacle tous les soirs !

IMG_7264
coucher de soleil sur les bords de l’Arno

IMG_7433.JPG

IMG_7119

IMG_7253

Merci aux courageux qui auront pris le temps de me lire jusqu’au bout 😉

Ci sentiamo presto ! 😉

Publicités

11 réflexions sur “Mes bonnes adresses à Florence

  1. Merci de nous faire partager les merveilles culinaires de Florence. Ça donne envie de foncer en Toscane. Ci vediamo presto 🙂

    J'aime

  2. Merci pour la balade et les bonnes adresses florentines. Que des bonnes raisons d’y retourner un jour!
    Je passe régulièrement sur ton joli blog et j’y trouve à chaque fois l’inspiration pour de nouveaux plats bien sympathique. (Je suis aussi grenobloise).

    J'aime

  3. Bonjour j’avais déjà pris les adresses pour Rome et que dire de plus de bons plats et maintenant je prends les adresses de Toscane car j’y vais en septembre merci bcq pour le partage Ciao a presto e bacione

    J'aime

  4. Merci de ses bonnes adresses de florence ou je suis actuellement avec mes soeurs.. une pensée pour vous car nous avons suivie vos instructions ce midi nous avons dejeuner..au trattoria Diladdarno..escellente cuisine..bonne fin de journée cordialement….lucette

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s