Bouillon de volaille ‘maison’

Aujourd’hui, je vous propose une recette que nos grands-mères faisaient très souvent avant que n’apparaissent les petits cubes de bouillon industriels, très salés et bourrés de glutamate ! Un bon bouillon de volaille fait « maison » qui vous régale les narines avec la délicieuse odeur qui se dégage pendant qu’il mijote gentiment sur le feu.

Pour le réaliser, il suffit de conserver les carcasses et les os des volailles (poulet, chapon, dinde, cuisses ou ailerons de poulet, etc…) et de les faire mijoter lentement avec des aromates.

Une fois réalisé, les utilisations pour ce bouillon sont multiples (je vous donne quelques idées au bas de l’article). Ce qui est sûr, c’est qu’il apporte un goût incomparable aux plats, vous verrez, vos risottos, soupes et autres plats mijotés n’auront plus le même goût maintenant.

IMG_3347-v2.jpg

Ingrédients (pour environ 1,5 l de bouillon)

  • 1 kg de carcasse de poulet (ou autre volaille)
  • 3 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 2 oignons
  • grains de poivre
  • 1 bouquet garni (thym, laurier, persil)
  • 2 litres d’eau

Préparation

  • Mettre la carcasse de poulet dans une grande casserole et la recouvrir avec 2 litres d’eau.
  • Porter à ébullition et retirer l’écume qui se forme à l’aide d’une écumoire.
  • Ajouter le bouquet garni, les grains de poivre, l’oignon (épluché, évidé de son germe et coupé en 4), les carottes (épluchées et coupées en gros morceaux), le céleri (coupé en morceaux)
  • Laisser mijoter le tout à feu doux pendant environ 1 h.
  • Filtrer le bouillon à travers une passoire fine
  • Verser le bouillon dans des bocaux et et laisser refroidir à température ambiante avant de placer au réfrigérateur.

Pour obtenir un bouillon dégraissé : 

  • Laisser le bouillon au réfrigérateur pendant plusieurs heures et retirer la petite pellicule de graisse qui s’est formée sur le dessus du bouillon (la graisse fige au froid).

Remarque :

  • Vous pouvez mixer les légumes restants avec un peu de bouillon, vous obtiendrez une délicieuse petite soupe.

Quelques idées d’utilisation : 

  • Pour faire cuire un risotto,
  • En bouillon avec de vermicelles (ou autres petites pâtes)
  • Pour réaliser une sauce béchamel « light » (on remplace le lait par du bouillon de volaille comme dans cette recette de lasagnes à la florentine)
  • Et pourquoi pas le congeler une fois refroidi pour une prochaine préparation ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s