Bûche glacée au citron meringuée

Cette année, j’ai voulu tenter une bûche glacée, c’est moins nourrissant qu’une bûche pâtissière et une version glacée est toujours très appréciée en fin de repas.

J’avais adoré la texture des glaces que j’avais réalisées pendant l’été avec du lait concentré sucré (souvenez-vous de cette recette de glace à la fraise ou encore de celle des esquimaux glacés). Le fait d’utiliser du lait concentré sucré pour la réalisation des glaces permet d’obtenir une texture crémeuse dès la sortie du congélateur (adieu les blocs de glaces dures 😉). De plus, nul besoin d’avoir une sorbetière ou une turbine à glace. C’est une recette ultra rapide à faire ! parfaite donc quand on a plein d’autres plats à préparer pour le réveillon.

J’ai choisi de parfumer la glace au citron et de la recouvrir d’une meringue italienne (c’est joli, ça rappelle la neige 🙂 ) et pour le côté spectaculaire et festif, nous l’avons faite flamber au moment de la servir avec du Limoncello, un peu comme une omelette norvégienne mais alla sorrentina 😉

IMG_4828-v2.jpg

 

Ingrédients (pour une bûche de 30 cm)

  • 1 boîte de lait concentré sucré (397 g)
  • le jus de 3 citrons (environ 15 cl)
  • 270 g de crème liquide entière à 30% MG
  • environ 15 biscuits à la cuillère
  • 1 c à café d’extrait de citron
  • 90 g de blancs d’œufs (environ 3 œufs moyens)
  • 225 g de sucre en poudre + 75 g d’eau (pour le sirop)
  • un peu de Limoncello (si vous voulez la faire flamber)

Préparation

  • Dans un saladier, mélanger le lait concentré sucré avec le jus de citron.
  • A l’aide d’un robot ou d’un batteur électrique, réaliser une crème fouettée en battant  la crème liquide bien froide (voir mes astuces dans les remarques plus bas pour monter la crème bien ferme).
  • Ajouter délicatement cette crème fouettée au mélange lait concentré/jus citron.
  • Chemiser un moule à bûche de papier rodhoïd ou de papier sulfurisé, puis verser la moitié de la préparation.
  • Placer une rangée de biscuits à la cuillère au centre (la partie place du biscuit se retrouve vers le haut et le côté bombé vers le bas).
  • Ajouter par-dessus le reste de la préparation et lisser à l’aide d’une spatule.
  • Terminer en rangeant les biscuits à la cuillère bout à bout en coupant les extrémités (la partie plate des biscuits se retrouvent vers le haut et le côté bombé vers le bas)
  • Placer la bûche au congélateur pendant plusieurs heures (l’idéal étant de la préparer la veille).
  • Le lendemain, préparer une meringue italienne : dans une petite casserole, verser l’eau puis le sucre (dans l’ordre indiqué) et commencer à chauffer (munissez-vous du thermomètre culinaire car il va falloir surveiller la t° du sirop). Pendant que le sirop chauffe, lancer le robot pour monter les blancs en neige. Quand le sirop atteint la température de 110°C, le verser en filet sur les blancs montés en neige. Continuer de battre (vitesse max 10) pendant environ 3/4 minutes. Les blancs vont refroidir et la texture va épaissir pour devenir ferme et crémeuse.
  • Verser la meringue dans une poche à douille munie d’une douille St Honoré. Réserver.
  • Démouler la bûche. Pour faciliter le démoulage, il vous suffit de chauffer le moule
  • Décorer la bûche en pochant des bandes de meringues verticales sur les deux côtés et terminer par une bande en forme de vague sur le dessus.
  • Faire caraméliser la meringue à l’aide d’un chalumeau.
  • Replacer au congélateur jusqu’au moment de déguster.
  • Vous pouvez sortir la bûche au dernier moment, elle ne sera pas dure et restera facile à découper (grâce au lait concentré sucré !)

Remarque :

  • Conseils pour monter une belle crème fouettée/chantilly : Il faut utiliser des ingrédients et un matériel très froids : le froid va aider la crème à monter. Je vous conseille donc de placer le fouet et le bol du robot (ou le saladier si vous utilisez un batteur électrique) au réfrigérateur 30 minutes avant de monter votre chantilly. Vous pouvez également mettre la crème liquide au congélateur 5 minutes avant de la monter pour qu’elle soit bien froide (ne la mettez pas trop longtemps à l’avance au congélateur car une crème congelée sera inutilisable même après l’avoir décongelée). Il faut monter la crème doucement mais sûrement. Ne mettez pas votre robot à la vitesse max dès le départ. C’est un peu comme battre des blancs en neige, on commence à faible vitesse et on augmente sur la fin. Cela permet à l’air de bien s’incorporer dans le liquide, vous obtiendrez ainsi une crème plus aérienne.
  • Si vous n’avez pas de moule à bûche (gouttière arrondie), vous pouvez utiliser un moule à cake dans lequel vous placez une feuille de papier guitare ou rhodoïd (feuille plastique, du type de celles utilisées pour les rétroprojecteurs) sur le fond pour lui donner une forme arrondie.
  • Si vous voulez faire flamber la bûche, il vous suffit de verser un peu de Limoncello dans une casserole et de le chauffer rapidement sur le feu. Quand le Limoncello est chaud, le faire flamber avec une allumette ou un briquet et verser l’alcool en feu sur la bûche.

IMG_4827-v2

Publicités

3 réflexions sur “Bûche glacée au citron meringuée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s