Charlotte au chocolat

Si vous me demandiez de vous suggérer un dessert passe-partout, qui plaît à tout le monde et du plus bel effet, je vous proposerais d’emblée une Charlotte.

Réaliser une charlotte n’a rien de bien compliqué. Il s’agit d’un assemblage de mousse (aux fruits ou chocolat) et de biscuits à la cuillère (ou boudoirs) que l’on imbibe de sirop, et la bonne nouvelle c’est qu’on ne peut pas rater la cuisson puisqu’il n’y en a pas !

J’ai choisi de vous présenter une charlotte au chocolat parce que je suis sûre que vous n’en avez pas suffisamment mangé à Noël ! le chocolat tout le monde (ou presque) aime ça. Il est possible d’ajouter quelques fruits pour apporter un peu de fraîcheur à ce dessert. Que ce soit quelques framboises sur le dessus de la Charlotte ou des morceaux de poire mélangés à la mousse, il y a de multiples possibilités de customiser cette Charlotte. Je vous en donne les bases et je vous laisse faire le reste 😉

IMG_5204-v2

Ingrédients (pour une Charlotte de 17 cm de diamètre)

  • 40 biscuits à la cuillère
  • 240 g de chocolat au lait (Valrhona Jivara 40%)
  • 150 g de lait
  • 300 g de crème liquide 30% MG
  • 4,5 g de gélatine (voir mes remarques en bas de l’article)
  • Facultatif : quelques fruits pour la déco (groseilles, framboises) ou des morceaux de poires dans la mousse.

Pour le sirop d’imbibage

Préparation

Préparer le sirop d’imbibage :

  • Dans une petite casserole faire chauffer le sucre avec l’eau et l’extrait de vanille jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu. Laisser refroidir complètement et réserver.

Préparer la mousse au chocolat :

  • Peser la gélatine en poudre à l’aide d’une balance de précision et la faire gonfler dans 5 fois son volume d’eau froide, puis la placer au frais.
  • Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou au micro-onde à faible puissance en remuant très régulièrement).
  • Verser le lait dans une casserole et porter à ébullition.
  • Ajouter la gélatine et remuer jusqu’à ce qu’elle fonde complètement.
  • Verser le lait chaud en 3 fois sur le chocolat et remuer vigoureusement avec une spatule jusqu’à obtenir une texture bien lisse.
  • Laisser tiédir le chocolat jusqu’à ce qu’il atteigne 37° (contrôler avec un thermomètre de cuisson).
  • Quand le chocolat est tiède, monter la crème fouettée au robot ou au batteur électrique.

Astuce pour bien monter la crème fouettée : 15 minutes avant de commencer à battre, mettre la crème liquide au congélateur et le bol du robot au frigo, la crème montera mieux si elle est bien froide).

  • Incorporer le chocolat en 3 fois dans la crème fouettée (on incorpore toujours la préparation chaude dans la froide et non l’inverse).
  • Mélanger délicatement avec une spatule en soulevant la masse jusqu’à obtenir une belle mousse homogène.

Montage de la Charlotte : 

  • Placer un cercle à pâtisserie sur le plat de service.
  • Placer une bande de rhodoïd sur les parois internes du cercle (mon rhodoïd n’était pas assez haut pour atteindre le sommet du cercle, j’ai donc placé un second rhodoïd au-dessus du premier, de manière à couvrir toute la hauteur du cercle).
  • Tremper les biscuits dans le sirop (sans trop les imbiber) et les placer le long des parois du cercle (face bombée du biscuit côté extérieur, collée au cercle) et sur le fond du plat en prenant soin de bien coller les biscuits les uns aux autres pour que la mousse ne fuit pas entre les biscuits.
  • Verser la mousse au chocolat jusqu’à la moitié du cercle, puis déposer une seconde rangée de biscuits imbibés. Verser le restant de mousse au chocolat et placer le tout au réfrigérateur pendant toute une nuit.

Remarque :

  • Dans cette recette, j’ai choisi d’utiliser de la gélatine en poudre car c’est plus simple à doser quand il y a des quantités très précises. Vous pouvez toutefois utiliser des feuilles de gélatine plutôt que de la gélatine en poudre, il n’y a aucun souci, le poids à mettre reste identique à celui que j’ai indiqué dans la recette. Il faudra simplement immerger complètement les feuilles de gélatine dans un grand volume d’eau pour les faire ramollir.
  • Pour les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de gélatine porcine (pour diverses raisons) sachez qu’il est possible de remplacer la gélatine porcine par de la gélatine de poisson (même proportion que celle indiquée pour la gélatine porcine) ou bien du agar-agar (6 g de gélatine équivaut à 2 g de agar-agar). Par contre, ne choisissez pas d’utiliser du agar-agar si vous décidez de congeler la Charlotte, il supporte très mal la congélation et la Charlotte risque de rendre de l’eau quand elle décongèlera.
  • Vous pouvez conserver cette Charlotte au congélateur pendant 1 semaine / 10 jours. Il faudra la sortir 24h avant de la déguster et la laisser décongeler tranquillement dans le réfrigérateur.
  • J’ai servi cette charlotte avec un jus de fruit pétillant Cœur de Pom’ à base de pomme et de framboise. Coeur de Pom’ est une  marque que j’ai découvert récemment et qui m’a immédiatement séduite. Certainement car elle met en avant des valeurs dont je me sens proche : le respect du rythme des saison, des fruits cueillis à la main, issus d’une agriculture raisonnée, sans colorant, sans conservateur et sans sucres ajoutés. Des atouts qui ont permis à la gamme Fines Bulles de fruits d’être reconnue « saveur de l’année » durant 3 ans consécutifs.

 

IMG_5212-v2.jpg

Publicités

5 réflexions sur “Charlotte au chocolat

  1. Comme d’habitude on en a l’eau à l’eau à la bouche, recette que je vais m’empresser de faire, merci beaucoup pour le partage de vos recettes

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s