Fondue savoyarde à la bière

Je suis très frileuse et je déteste l’hiver, mais heureusement, il y a quelques avantages au froid. Se réchauffer autour d’un caquelon en mangeant du fromage fait partie de ces p’tits moments de bonheur qui vous font oublier les températures négatives le temps d’un repas. On y est pas encore, mais il faut s’y préparer tout doucement 🙂

La fondue, qu’elle soit savoyarde ou suisse, est cuisinée traditionnellement avec du vin blanc, mais notre ami brasseur-amateur (p’tit clin d’oeil à Jex 😉 ) nous a fait découvrir l’art de sublimer le fromage avec de la bière et nous sommes devenus plus que fan ! C’est très certainement les p’tites bulles qu’elle contient qui rendent la préparation fromagère plus légère, plus aérienne, et personnellement je trouve même que la fondue est plus digeste cuisinée comme cela.

Il existe différentes variétés de fondues, la principale différence étant le choix des fromages utilisés. Chaque région va privilégier ses fromages locaux. Vous pouvez donc remplacer les fromages que je vous propose dans la recette par d’autres que vous préférez (Emmental, Beaufort, Comté, etc…). Ici, j’ai respecté scrupuleusement le choix des fromages que nous a conseillés notre ami parce que l’équilibre est parfait, ou en tout cas à notre goût !

IMG_3169-v2

 

Ingrédients pour 6 personnes

  • 33 cl de bière type Guiness
  • 1,200 kg fromage (600 g de vacherin Fribourgeois + 300 g de Gruyère Suisse + 300 g d’Appenzeller)
  •  un peu de noix de muscade
  •  un peu de poivre
  • 1 gousse d’ail pour frotter le caquelon
  • des cubes de pain
  • 1 ou 2 œufs pour la fin de la fondue (facultatif) 
  • Fécule de maïs type Maïzena (facultatif) – voir remarques
  • un peu de Kirsch (facultatif) – voir remarques

Préparation

  • Couper le pain en petits cubes et réserver.
  • Râper les fromages.
  • Frotter le caquelon avec une gousse d’ail.
  • Verser la bière dans le caquelon et faire mijoter à feu doux.
  • Quand la bière est chaude, ajouter petit à petit les fromages en remuant avec une cuillère en bois en faisant des « 8 ».
  • Quand tout le fromage est fondu, allumer le réchaud à fondue et poser le caquelon avec la fondue dessus.
  • Piquer un morceau de pain sur la longue fourchette puis le tremper dans le fromage en remuant en cercle ou en huit. En ressortant la fourchette du caquelon, faire un léger mouvement rotatif continuel afin de ne pas faire tomber de fromage hors du caquelon. Procéder ainsi de suite jusqu’à épuisement du fromage.
  • Lorsqu’il n’y a quasiment plus de fromage, des œufs peuvent être cassés et brouillés dans le caquelon.

Remarques :

  • Il est possible d’ajouter un peu de fécule de maïs (Maïzena) délayée dans un peu de kirsch afin d’améliorer la consistance, notamment si trop de vin a été versé et que la fondue est un peu trop liquide.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s