Conservation des plantes aromatiques

J’ai un jardin qui regorge de plantes aromatiques en tout genre (thym, romarin, origan, laurier-sauce, basilic, menthe, ciboulette, sauge, aneth, herbe à curry, etc…)., en plus de décorer mon jardin, je m’en sers énormément en cuisine. L’idéal étant d’aller les cueillir fraîches dans le jardin mais ceci n’étant pas possible tout au long de l’année, il faut bien s’organiser et préparer des réserves pour l’hiver. Voilà donc pourquoi, quand arrive la fin de l’été, j’en cueille une partie que je fais sécher ou que je congèle pour pouvoir en profiter l’hiver.
Durant ma dernière cueillette, je me suis dit que peut-être un article sur le sujet pourrait être intéressant à partager à mes lecteurs. Cela permettrait à ceux qui ont le même petit rituel que moi de partager leur expérience (en commentaire), et ceux qui n’ont jamais essayé (ou qui ne savent peut-être tout simplement pas comment conserver les aromatiques) vont peut-être oser se lancer.

J’espère que l’idée de cet article vous plaira.

IMG_8939-v2[4]

Alors, commençons par le commencement :

La cueillette ! On peut choisir de ramasser en premier les plantes aromatiques les plus délicates, c’est à dire celles qui ne durent pas dans le temps (les fines herbes par exemple). On appelle « fines herbes » toutes les herbes qui se consomment fraîches (ciboulette, basilic, persil, coriandre, aneth, menthe, etc…). Pour les autres (celles au feuillage persistant), on peut se permettre d’attendre un peu avant de les cueillir car elles ne disparaîtront pas tout de suite. C’est le cas par exemple du thym, de l’origan, du romarin, du laurier-sauce etc…

La cueillette doit se faire de préférence avant la floraison. Choisissez de couper uniquement les feuilles et tiges qui ne sont pas abîmées.

IMG_8925-V2

Conservation des herbes aromatiques délicates type « fines herbes »

J’utilise deux méthodes pour cela. La première façon de les conserver est la congélation. Pour cela, je procède ainsi :

  • Je lave les herbes sous l’eau du robinet, puis je les sèche (soit en les étalant sur un torchon propre et en tapotant pour absorber l’humidité, soit en les mettant directement dans l’essoreuse à salade (ça marche très bien pour les herbes aromatiques qui sont sous forme de feuilles (menthe, basilic, sauge etc…).
  •  Je les découpe/cisèle dans le format que je souhaite et je les place dans des petits pots en verre (type pot à confiture) ou dans des sacs de congélation.
  • J’inscris la date et le nom de l’herbe sur le pot avant de le placer au congélateur.
  • Les herbes peuvent se conserver 6 mois au congélateur.
  • Pour les utiliser, il suffit de les sortir du congélateur au moment où on en a besoin et de gratter un peu avec une cuillère pour récupérer la quantité souhaitée (les herbes décongèlent très rapidement).

IMG_8976-v2

 

 

IMG_9003-v2[1]
Ciboulette ciselée, prête à être congelée

La deuxième façon qui fonctionne aussi très bien, c’est la conservation dans l’huile ET au congélateur. Cette méthode est particulièrement adaptée pour le basilic, l’ail des ours, l’estragon ou même la menthe que j’utilise aussi beaucoup dans les plats salés (héritage de ma grand-mère sicilienne).

IMG_9095-v2.jpg
Basilic ciselé et congelé avec de l’huile 

Pour cette méthode, je procède ainsi :

  • Lavage puis séchage des herbes (comme indiqué plus haut), puis je cisèle les herbes à la taille souhaitée.
  • Je place ensuite une poignée d’herbes ciselées dans les compartiments d’un bac à glaçons (ou des petits moules en silicone peuvent aussi faire l’affaire).
  • Je recouvre à hauteur d’huile d’olive.
  • Je place le tout au congélateur.
  • Pour les utiliser, il suffit de sortir un ou deux cubes d’herbes congelées, de les placer encore congelés dans une sauce tomate, une soupe ou un plat mijoté et de les laisser fondre ainsi.
  • Si vous voulez uniquement retrouver l’herbe ciselée (sans l’huile), il faut déposer le petit glaçon d’herbe sur une grille avec une assiette creuse dessous et laisser fondre. L’huile qui va retomber dans l’assiette pourra servir à faire revenir des légumes, oignons etc… et vous pourrez utiliser l’herbe (seule) pour votre préparation.
  • Ces cubes d’herbe se conservent bien 6 mois au congélateur.

Conservation des autres herbes aromatiques :

IMG_8966-v2.jpg
branches de romarin tout juste cueillies

La meilleure façon de conserver les plantes herbacées de type arbustes (thym, romarin, laurier etc…) est de les faire sécher. Pour cela, je procède ainsi :

  • Méthode 1: Je confectionne des petits bouquets que j’attache avec une ficelle pour les suspendre ensuite dans une pièce obscure et aérée. Au bout d’une semaine, les bouquets sont secs, et je peux détacher les feuilles en les effeuillant pour les conserver ensuite dans un bocal en verre.

 

IMG_9123-v2.jpg
bouquet de thym séché 
  • Méthode 2 : je récolte les feuilles une à une et je les fais sécher sur une grille dans une pièce obscure et aérée. Il faut penser à les remuer de temps en temps pour accélérer le séchage.
  • Dès que les feuilles sont sèches, je les place dans un bocal en verre.
IMG_9112-v2.jpg
feuilles de sauge en cours de séchage 

Les herbes séchées peuvent se conserver une année entière (jusqu’à la prochaine récolte 😉 ), dans un bocal en verre placé à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Remarques :

  • Les herbes séchées sont plus concentrées en saveur que quand elles sont fraîches, il faut donc être prudent sur le dosage (1 cuillère à soupe d’une herbe fraîche = une cuillère à café de cette même herbe une fois séchée).

IMG_8960-v2

feuilles de sauge tout juste cueillies

 

IMG_9026-v2
Herbe à curry 
Publicités

2 réflexions sur “Conservation des plantes aromatiques

Répondre à Sence Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s