Bûche roulée de Noël au chocolat et crème de marron

Cette année, j’ai voulu renouer avec la traditionnelle bûche de Noël, celle qui reste le symbole du gâteau de Noël. Ce dessert a été inspiré par la très grosse bûche de bois que nos ancêtres avaient pour habitude de faire consumer lentement dans la cheminée lors de la veillée de Noël. Une tradition qui a perduré pendant de nombreux siècles. Aujourd’hui, il nous reste en héritage cette génoise roulée traditionnellement recouverte de crème au beurre (ou de ganache) à qui on tente de donner une forme et un aspect visuel le plus proche d’une vraie bûche de bois.

N’étant pas vraiment fan des crèmes au beurre (je trouve ça très écœurant), j’ai préféré faire une ganache chocolat et crème de marron. J’adore cette ganache ! la crème de marron apporte une texture moelleuse et fondante à la ganache, et la parfume très subtilement.
Cette bûche (enfin ces bûches car j’en ai fait plusieurs) a eu un succès fou ! tout le monde s’est resservi au moins 2 fois … voire 3 !

Pour ne rien gâcher, elle est très rapide à réaliser, pas besoin de passer des heures en cuisine !

IMG_0283-v2.jpg

 

Ingrédients (pour 8/10 personnes) 

  • 4 œufs
  • 125 g de sucre
  • 125 g de farine
  • 200 g de crème de marron
  • 200 g de chocolat (j’ai utilisé les pistoles Barry force noire 50%)
  • 100 g de crème liquide entière à 30% MG
  • Sirop d’imbibage : 30 cl d’eau tiède + 20 g de crème de marron + 1 bouchon de rhum blanc (facultatif, voir ma remarque plus bas)

Préparation 

Préparer la ganache :

  • Faire fondre le chocolat au bain-marie.
  • Dans une petite casserole, verser la crème liquide (100 g) puis faire chauffer le tout.
  • Verser la crème chaude délicatement et en 3 fois sur le chocolat fondu et remuer rapidement avec une spatule pour créer une émulsion. La ganache est réussie quand elle est lisse et bien brillante (à la première versée, elle sera un peu granuleuse et huileuse, c’est normal et il faut continuer de mélanger énergiquement à la spatule pour que l’émulsion se crée).
  • Ajouter ensuite 200 g de crème de marron et mélanger jusqu’à obtenir une ganache homogène.
  • Réserver à température ambiante.

Préparer la génoise :

Avant de commencer quoique ce soit, un conseil : il faut préparer et peser tous les ingrédients à l’avance car le secret de la réussite de cette génoise, c’est sa rapidité d’exécution.
  • Préchauffer le four à 175°C .
  • Séparer les blancs des jaunes d’œufs, et monter les blancs en neige fermes.
  • Quand ils sont fermes (ne stopper pas le robot), ajouter le sucre pour les serrer et continuer de battre encore 1 minute.
  • Baisser la vitesse du robot et ajouter les 4 jaunes d’œufs un à un.
  • Stopper le robot et ajouter délicatement la farine tamisée dans la préparation. Soulever délicatement la masse avec une spatule pour ne pas casser l’air contenu dans les blancs d’œufs.
  • Verser la pâte sur un un tapis en silicone ou sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé, puis lisser la surface avec une spatule et enfourner immédiatement pour 10/12 min (temps à adapter en fonction de votre four).

Montage et décoration de la bûche : 

  • Une fois que la génoise est cuite, la sortir du four et la retourner sur un torchon humide (c’est grâce à l’humidité du torchon que la génoise ne se cassera pas lorsque vous allez la rouler).
  • A l’aide d’un pinceau, ‘puncher’ (c’est à dire imbiber) toute la surface de la génoise avec le sirop d’imbibage (30 cl d’eau + 20 g de crème de marron + 1 bouchon de rhum (facultatif) .
  • Étaler une partie de la ganache chocolat/marron sur toute la surface de la génoise puis rouler le gâteau en le serrant bien (garder le reste de ganache pour décorer la bûche).
  • Couper les deux extrémités de la bûche et placer les morceaux sur le dessus du gâteau.
  • Verser le restant de ganache et l’étaler pour recouvrir complètement la bûche.
  • Faire des petites rainures à l’aide d’une fourchette sur l’ensemble de la bûche pour lui donner une allure de vraie bûche de bois.
  • Déposer délicatement la bûche roulée sur le plat de service (j’utilise deux longues spatules que je place sous la bûche, d’une part et d’autre, pour la soulever).
  • Décorer avec des petits sujets de Noël (Père Noël, hache, scie, champignons, lutins, etc.) et placer ensuite la bûche au réfrigérateur pendant quelques heures (l’idéal est de la préparer la veille pour que l’ensemble des éléments fusionnent et libèrent leurs arômes)

Remarques : 

  • Le rhum dans le sirop d’imbibage est facultatif. Il apporte une saveur très intéressante et se marie vraiment bien avec la crème de marron et le chocolat. Bien entendu, je ne vous conseille pas d’en mettre si vous partagez la bûche avec des enfants, des femmes enceintes etc… De mon côté, j’ai réalisé plusieurs bûches, celles imbibées avec du rhum étaient « réservées » aux adultes et les autres aux enfants, ce qui permet de contenter tout le monde.

IMG_0278-v2

Une réflexion sur “Bûche roulée de Noël au chocolat et crème de marron

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s