Chutney de kaki

Je suis restée au moins 10 bonnes minutes devant mes kakis en me demandant comment j’allais les utiliser. D’ordinaire, on consomme le kaki à la petite cuillère, quand il est bien mûr sinon il est horriblement astringent ! mais je trouve que c’est assez restrictif comme usage alors j’ai eu envie de changer un peu son destin et de le cuire pour en faire un Chutney.

Le chutney est une sorte de confit aigre-doux réalisé avec un mélange de fruits (ou de légumes), d’épices, de sucre et de vinaigre. Généralement, on l’utilise comme condiment pour accompagner une viande blanche, du poisson ou encore du foie-gras.

Les fêtes approchant à grands pas, il m’a paru être une bonne idée de préparer quelques pots d’avance car je sais qu’un chutney de kaki sera certainement le bienvenu sur ma table, que ce soit pour accompagner une dinde ou une tranche de foie-gras.

 

IMG_4615-v2.JPG

Ingrédients (pour un pot)

  • 3 kakis (variété à chair astringente – d’environ 250 g chacun)
  • 1 oignon
  • 2 c à café de miel
  • 3 c à soupe de vinaigre de Xérès
  • 1 /2 cuillère de gingembre en poudre
  • 1 /2  cuillère de curry en poudre
  • l’équivalent d’1 c à soupe de raisins secs
  • une pincée de piment
  • quelques morceaux de figues sèches (ou raisins secs)
  • 2 à soupes d’huile d’olive
  • fleur de sel

Préparation

  • Éplucher et dégermer l’oignon puis l’émincer finement (j’ai utilisé une mandoline pour avoir des lamelles extra fines)
  • Faire revenir l’oignon avec un peu d’huile d’olive dans une poêle jusqu’à ce qu’il devienne translucide.
  • Ajouter ensuite le miel, le vinaigre, les raisins secs et assaisonner avec les épices.
  • Couper les kakis en deux et récupérer leur chair.
  • Ajouter la chair des kakis dans la poêle et faire mijoter le tout à feu doux pendant environ 7/10 minutes.
  • Verser le chutney dans un pot et attendre au moins 24h avant de déguster de manière à laisser les arômes se diffuser harmonieusement.

 

Remarques : 

  • Choisissez des kakis qui ont une peau rouge foncé, voire même marron. C’est à ce moment qu’ils sont le plus sucrés. Lorsqu’ils sont verts, les fruits sont terriblement astringents en raison de leur forte teneur en tanins. Pour savoir s’ils sont mûrs, on peut se fier à leur peau, si elle est un peu ridée et qu’on a l’impression qu’elle est prête à rompre, c’est que le fruit est prêt à être consommé. En revanche, si la peau est lisse et ferme, il faudra alors patienter encore un peu. En mûrissant, le kaki gagne peu à peu en douceur et devient bien sucré. Sa pulpe se transforme alors en une sorte de confiture naturelle à la texture un peu gluante.
  • Vous pouvez personnaliser votre chutney avec les épices de votre choix. Le dosage de chaque épice est à ajuster aussi en fonction de vos goûts.

 

Publicités

2 réflexions sur “Chutney de kaki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s