Gelée de mûres sauvages

Les belles ballades de l’automne m’ont permis de ramasser quelques mûres sauvages que j’avais congelées pour une future préparation. J’ai longtemps hésité entre la tarte aux mûres et la gelée puis finalement c’est cette dernière qui m’a séduite. Je l’imaginais déjà avec sa belle couleur violacée, illuminer nos petits déjeuners et sublimer nos tartines.

Ô joie ! Ô bonheur ! nos papilles ont encore du mal à s’en remettre … Vivement demain matin le p’tit déj’ 🙂

IMG_3819-V2

IMG_3790-V2

Ingrédients

  • Des mûres sauvages
  • 1 citron bio
  • du sucre (poids à définir en fonction du jus obtenu avec les mûres)

Pour réaliser 2 pots de confiture de 350 g, il faut compter 1kg500 de mûres (poids de départ) pour 1 kg de sucre environ.

Avant de commencer la préparation :

  • Placer une petite assiette au congélateur (pour faire le test de la goutte, voir plus bas les explications).
  • Laver soignement les pots de confiture (ne pas les essuyer) et les placer dans le four chauffé à 100° pendant 15 minutes pour qu’ils stérilisent.

Préparation

  • Laver les mûres les mettre dans le bol du blender puis les mixer pour les réduire en purée. (Si vous utilisez des mûres surgelées, les faire décongeler en les sortant quelques heures avant de les utiliser)
  • Filtrer le jus obtenu à l’aide d’un chinois. Cela permet de filtrer les petits grains désagréables présents dans le fruit.
  • Peser la purée obtenue et la verser dans une casserole avec son équivalent de poids en sucre.
  • Laver et presser un citron puis ajouter son jus et son écorce dans la casserole. Garder les pépins et les mettre dans une gaze pour les faire infuser dans la préparation pendant la cuisson (la pectine contenue dans les pépins du citron va contribuer à une bonne gélification).
  • Faire cuire sur feux doux jusqu’à ce que la préparation atteigne 104°. Si vous n’avez pas de thermomètre culinaire, vérifiez régulièrement la cuisson après l’ébullition en faisant le test de l’assiette froide : faire glisser une goutte de gelée sur les parois de l’assiette. Si la goutte fige rapidement c’est que la gelée est prise, sinon poursuivre la cuisson et recontrôler quelques minutes plus tard (toutes 3 minutes par exemple).
  • Mettre en pot, refermer le couvercle et retourner les pots jusqu’au lendemain (cela va permettre de stéréliser le couvercle et l’air emprisonné au-dessus de la gelée)

IMG_3812-V2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s