Nems (rouleaux impériaux)

On continue dans les saveurs asiatiques (toujours dans le cadre du nouvel-an chinois). Après les raviolis chinois, aujourd’hui, ce sont les nems qui sont à l’honneur. La recette n’est pas vraiment d’origine chinoise mais plutôt vietnamienne mais « peu importe », diraient les enfants, du moment qu’il y a des baguettes sur la table ! 🙂

Le nem (ou rouleau impérial) est composé d’une farce à base de viande (souvent du porc haché mais on trouve aussi des nems au bœuf ou au poulet), des oignons émincés, des vermicelles de soja, des champignons noirs, des carottes râpées. Ce mélange est roulé dans une galette de riz qui est ensuite plongée dans un bain de friture. Selon les recettes, la farce est assaisonnée avec, soit du sel et du poivre, soit avec des sauces (Nuoc-mâm et soja). On les mange enroulés dans de grandes feuilles de salade (cela évite de se brûler les doigts car ils sont très chauds une fois sortis du bain de friture), puis on les trempe dans une sauce spéciale pour nems (dont je vous livrerai la recette demain 😉 ).

Ils sont très parfumés et vraiment délicieux. Ils me rappellent mes années lycée, quand j’étudiais le chinois. J’étais plongée à fond dans l’apprentissage de la langue et  j’avais une furieuse envie de tout comprendre de la Chine, de sa culture et bien évidemment de sa gastronomie. J’allais très très très souvent acheter des plats chinois à emporter en sortant des cours et les nems faisaient aussi partie du colis.

Nostalgique ?

IMG_9923.JPG

Ingrédients (pour 15 nems)

  • 15 galettes de riz
  • 500 g de viande hachée (au choix : porc ou bœuf ou poulet)
  • 30 g de champignons noirs déshydratés
  • 1 œuf
  • 1 oignon
  • 2 c à soupe de sauce soja
  • 2 c à soupe de sauce nuoc-mâm
  • 100 g de germe de soja en bocal
  • 70 g de vermicelles transparents
  • 1 carotte râpée
  • feuilles de menthe ou de coriandre.
  • feuilles de salade verte
  • de la sauce spéciale Nems (pour les tremper dedans une fois cuits) = recette ICI

Préparation

  • Faire cuire les champignons noirs dans une casserole d’eau bouillante pendant 20/30 minutes.
  • Faire tremper les vermicelles dans un grand bol d’eau tiède pendant 15 minutes. Les égoutter et les couper en petits morceaux d’environ 4/5 cm puis les déposer dans un grand saladier.
  • Une fois les champignons cuits, les égoutter et les émincer en petits morceaux à l’aide d’un couteau. Les déposer dans le saladier avec les vermicelles.
  • Ajouter ensuite les germes de soja égouttés et couper en petits morceaux.
  • Ajouter ensuite la carotte râpée et l’oignon émincé en petits morceaux.
  • Mélanger le tout et ajouter la viande hachée et l’œuf battu.
  • Assaisonner la farce avec les herbes (menthe ou coriandre) et la sauce soja et Nuoc-mâm. Mélanger le tout.
  • Remplir un grand plat d’eau froide (ici j’ai utilisé une grande poêle) et faire tremper les galettes une par une pendant 45 secondes pour les ramollir.

IMG_9801-v2.jpg

  • Sortir la galette de l’eau et l’égoutter puis la poser sur une planche (ou un torchon propre humide).
  • Si la galette est encore trop mouillée, enlever l’excédent d’eau avec un sopolin.
  • Déposer un peu de farce près du bord de la galette de riz.

IMG_9793-v2.jpg

  • Rouler la galette pour venir envelopper la farce.

IMG_9794-v2.jpg

  • Replier ensuite les coins latéraux

IMG_9799-v2.jpg

  • puis continuer à rouler le nem sur lui-même pour le refermer.

IMG_9797-V2.jpg

  • Procéder de la même façon pour les autres nems.
  • Préparer un bain de friture (friteuse ou grande poêle remplie d’huile sur 3/4 cm). Quand l’huile est bien chaude 170-180°, plonger les nems dedans et les faire frire sur toutes les faces.
  • Une fois fris, les déposer dans une assiette sur du papier absorbant pour absorber excédant d’huile.
  • Servir aussitôt avec de la salade verte, quelques feuilles de menthe fraîche et la sauce spéciale nems.
  • Pour la dégustation, il suffit de placer une ou deux feuilles de menthe sur le nem, de l’envelopper ensuite avec une grande feuille de salade puis de le tremper dans la sauce spéciale nems.

Remarques : 

  • J’ai un peu triché et n’ai pas suivi la coutume de la recette jusqu’au bout. J’ai préféré faire cuire mes nems au four, pour qu’ils soient un peu moins gras et surtout car je n’avais pas envie d’embaumer ma cuisine d’odeurs de friture. Avec un pinceau, j’ai donc badigeonné les nems d’huile de tournesol sur tous les côtés et les ai déposés ensuite sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. J’ai enfourné le tout à 220° (chaleur tournante) pendant 30 minutes en terminant par quelques minutes sous le grill pour qu’ils finissent de bien dorer. Le résultat est tout à fait acceptable. Ils étaient bien croustillants, même si ça ne vaut pas un bon bain de friture !
  • Et ne faites pas la même bêtise que moi (j’ai oublié d’ajouter la carotte râpée à la farce ! grrrr)

IMG_9926.JPG

 

IMG_9940.JPG

Publicités

Une réflexion sur “Nems (rouleaux impériaux)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s