Confiture de châtaignes à la vanille (ou crème de marrons)

Aller marcher dans la forêt, j’adore ça, surtout au moment de l’automne. J’aime tellement l’odeur qui se dégage des sous-bois après les premières pluies de septembre, ce parfum d’humus associé au bruit des pas dans les feuilles mortes, c’est un vrai moment de bonheur. En plus de mettre tous nos sens en éveil, la nature nous offre également des petites merveilles à l’automne comme les champignons ou les châtaignes.

J’ai rapporté pas mal de châtaignes lors de mes dernières promenades en forêt et après en avoir fait griller quelques unes au feu de bois, je me suis lancée dans la confection de confiture de châtaignes (ou de crème de marrons). Je ne vais pas vous le cacher : c’est très long et fastidieux, mais qu’est-ce que c’est bon !!!! c’est d’ailleurs bien parce que je suis extrêmement gourmande que j’accepte de me lancer dans cette opération. Par contre, si vous vous y mettez à plusieurs, ça peut aller très vite et c’est aussi une bonne façon de partager du temps et de passer un bon moment de convivialité.

Ingrédients

  • 2 kg de châtaignes (pour environ 6 pots)
  • sucre en poudre (à doser en fonction du poids de châtaignes => il faut compter 750 g de sucre pour 1 kg de purée de châtaignes)
  • 30 cl d’eau environ pour faire le sirop
  • une gousse de vanille

Préparation

  • Stériliser les pots en verre (type pot de confiture). Pour cela, les immerger dans une casserole remplie d’eau (l’eau doit recouvrir entièrement les pots) et mettre le tout à chauffer à feu vif pendant 15 minutes après l’ébullition. Sortir les pots et les laisser sécher à l’air libre (ne pas essuyer).
  • Faire une incision circulaire sur les châtaignes (sur le dessous de la châtaigne).

Méthode 1 : faire griller les châtaignes au four (méthode la plus rapide et la plus efficace)

  • Allumer votre four en mode « grill » et monter à la température maximale de votre four (le mien monte à 300°C).
  • Quand le four est chaud, déposer une dizaine de châtaignes sur une plaque de cuisson et la placer juste sous le grill. Laisser griller les châtaignes pendant 5 minutes (si votre four monte moins en température que le mien, augmenter légèrement le temps de cuisson. Il faut que la peau des châtaignes soit bien craquante mais qu’elle ne brunisse pas).
  • Sortir la plaque et éplucher les châtaignes immédiatement (attention à ne pas vous brûler, c’est très chaud).
  • Pendant que vous épluchez les châtaignes, mettre une nouvelle fournée de 10 châtaignes et ainsi de suite jusqu’à épuisement (des châtaignes … à moins que vous ne vous épuisiez avant elles 🙂 )
  • Remarque : après avoir longtemps procédé à l’épluchage des châtaignes selon la méthode 2 dont je vous parle dessous, j’ai finalement été convaincue (merci à ma collègue Friederike pour cette astuce) que de faire griller les châtaignes au grill était la méthode la plus rapide et la plus efficace. Le fait de les saisir très rapidement à une température très haute (300°C) permet de sécher la coque et de la rentre bien cassante, ce qui facilite grandement l’épluchage. Les châtaignes s’épluchent bien mieux quand elles sont chaudes, c’est pour cette raison que je les fais griller 10 par 10 et que je ne les enfourne pas toute en même temps.

Méthode 2 : faire bouillir les châtaignes dans une casserole

  • Mettre les châtaignes dans une casserole. Couvrir largement d’eau froide, puis faire bouillir 5/10 minutes.
  • Retirer du feu et laisser les châtaignes dans l’eau de cuisson, retirer leur écorce et la petite peau fine qui se trouve juste en-dessous de l’écorce (attention à ne pas vous brûler au début, c’est très chaud)
  • Remarque : Les châtaignes sont plus faciles à éplucher quand elles sont chaudes et humides. C’est pourquoi, je les laisse dans l’eau de cuisson le temps de les éplucher.
  • Une fois que toutes les châtaignes sont épluchées, les mettre dans une casserole et remplir d’eau à hauteur des châtaignes. Faire cuire pendant 20 min à feu moyen.
  • Égoutter les châtaignes puis à l’aide d’un mixeur plongeant, réduire les châtaignes en purée.
  • Peser la purée de châtaignes obtenue pour déterminer le poids exact de sucre à mettre => 750 g de sucre pour 1 kg de purée de châtaignes (3/4 du poids de purée).
  • Mettre le sucre dans une casserole et le délayer avec l’eau puis faire cuire à feu vif jusqu’à l’obtention de gros boulés.
  • Ajouter alors la purée de châtaignes et les grains d’une gousse de vanille. Remuer vivement et continuer à faire cuire à feu vif, sans cesser de remuer pour limiter les éclaboussures (attention à ne pas vous brûler car ça éclabousse très fortement !). La crème de châtaignes va s’épaissir et foncer légèrement au bout d’environ 15 minutes.

Pour tester l’épaisseur de la crème de marrons, il est possible d’en mettre une louche dans une assiette ou coupelle et la renverser sur le côté. Si elle reste en place, elle est à point.

  • Arrêter le feu, puis remplir aussitôt les pots en verre. Les remplir à ras bord, les fermer aussitôt remplis et les poser à l’envers.

Une réflexion sur “Confiture de châtaignes à la vanille (ou crème de marrons)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s