Gelée de pommes

Finalement, je dois avoir un gène commun avec la marmotte. Sitôt l’automne venu, je ne peux m’empêcher de faire des réserves et je mets en bocaux les derniers fruits cueillis. Au programme, confitures, gelées, compotes et je garde même quelques fruits frais que je congèle en l’état (framboises, mûres, cerises …), toujours sympa de les trouver en hiver pour faire des entremets ou des mousses. Les châtaignes n’échappent pas à la règle, elles sont transformées en crème de marron pour le plus grand bonheur de nos papilles ! Quant aux pommes, qui sont certainement les fruits que j’ai récoltés le plus cette année, j’aime bien les transformer en de belles compotes ou gelées. L’avantage avec un fruit comme la pomme, c’est qu’on l’utilise tout entier, pas de gâchis !!! La chair du fruit sert à faire compotes ou tartes, quant aux trognons et aux épluchures, ils sont sensationnels pour les gelées. En effet, les pépins et la peau du fruit contiennent énormément de pectine, ce qui est indispensable pour bien réussir la gélification. Qui aurait cru qu’avec ces déchets on arrive à obtenir de superbes gelées, hein qui ?!

DSC06551-V2

Allez, je vous explique le secret pour réaliser une belle gelée, mais aussi les erreurs et pièges à éviter.

Ne restez pas gélifié devant votre écran, vous allez voir, ça va bien se passer 🙂

DSC06372-V2

Ingrédients (pour environ 1,5 kg de gelee)

  • Env. 2 kg des pelures et trognons de pommes BIO* (ou des pommes entières lavées et coupées en 4, surtout on garde peau et pépins)
  • 2 litres d’eau
  • 1 kg de sucre
  • le jus d’un citron
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre

*choisir des pommes BIO étant donné qu’on va utiliser la peau, autant éviter les pesticides !! 

Pour vous donner un ordre d’idées, avec le gros saladier que vous voyez ci-dessus, j’ai pu faire environ 3 kg de gelée. Pour les quantités indiquées dans la recette, il vous faudra l’équivalent d’un demi-saladier de pelures/trognons. Pour éplucher les pommes, je vous conseille d’utiliser un éplucheur de pommes (c’est juste génial !)

Préparation

Je vous explique rapidement comment la magie opère : la gélification naturelle (sans gélatine, agar-agar, …) fonctionne uniquement si les ingrédients suivants sont réunis : de la pectine, du sucre et un élément acide (citron ici). Cette association est la base qui assure une réussite quasi totale. L’autre paramètre qui intervient et qui va terminer en beauté le processus de fabrication, c’est la température à laquelle il faut porter le mélange. 104° précisemment. Lorsque le mélange a atteint cette température, la gelée est optimale. On peut stopper la cuisson. Un repère si vous n’avez pas de thermomètre : déposer une goutte de gelée sur une assiette très froide (que vous aurez placée au congélateur au début de la préparation). Si la goutte fige, la gelée est bonne ; si elle dégouline le long de l’assiette, il faut continuer la cuisson. C’est magique la cuisine, n’est-ce pas ? je suis toujours impressionnée par la réaction de certains ingrédients quand on les mélange ensemble, parfois ça donne des choses merveilleuses ! bref …

  • Verser 2 litres d’eau dans une grande casserole et ajouter les pelures et trognons de pommes (ou les pommes coupées en quartier).
  • Ajouter une cuillère à café de cannelle en poudre et le jus d’un citron.
  • Laisser cuire à feu doux pendant 45 minutes.
  • Déposer un linge propre (torchon par exemple) dans une passoire, elle même posée dans un grand saladier ou une bassine propre (de manière à récupérer le jus qui va s’égoutter).
  • Verser le mélange sur le linge et refermer le tissus sur lui-même. Laisser le jus s’écouler naturellement pendant environ 2/3 heures (le linge va servir de filtre).

  • Après ce temps de pause, presser le linge pour faire s’écouler le reste de jus à travers les fibres du tissus. On doit normalement récupérer à peu près tout le liquide qu’on avait mis au départ (soit environ 2 litres).
  • Débarrasser le tissus des résidus de fruits, votre linge peut maintenant passer au lavage !
  • Verser le jus obtenu dans une grande casserole (ou marmite en cuivre spéciale confiture) et ajouter le sucre (vous pouvez aussi rajouter un peu de jus de citron, moi j’en remets toujours un peu). Mettre le tout à chauffer sur feu vif.
  • Dès l’ébullition, baisser le feu et laisser cuire à petits bouillon jusqu’à ce que la température atteigne 104° précisemment. Vous verrez, la gelée va commencer à épaissir et à changer de couleur (un beau rouge foncée).

Pour les personnes n’ayant pas de thermomètre de cuisson, vous pouvez toujours faire le test de la goutte sur une assiette bien froide (mise au congélateur au début de la cuisson). Si la goutte fige sans couler, la gelée est prête, sinon, il faut prolonger la cuisson, mais je vous conseille quand même d’opter pour un thermomètre, car si vous n’avez pas l’habitude, ça aide grandement au début !

  • Pendant la cuisson, il va falloir stériliser les pots (que vous aurez bien lavés au préalable). C’est très simple, il faut mettre tous les pots dans une grande casserole remplie d’eau (les pots et couvercles doivent être complétement immergés) et porter le tout à ébullition. Stopper le feu 10/15 minutes après le début de l’ébullition. Récupérer les pots et les déposer tête en bas sur un linge bien propre et les laisser sécher à l’air libre (ne surtout pas utiliser de torchon pour les essuyer sinon la stérilisation n’aura servi à rien).
  • Quand la gelée est prête, remplir les pots et les refermer avec le couvercle.

    Ne vous fiez pas à la consistance de la gelée au moment où on stoppe la cuisson, elle va être encore liquide, c’est normal ! c’est en refroidissant qu’elle va se gélifier et devenir plus dense).

  • Placer les pots la tête en bas (attention, ils sont brûlants !) et les laisser ainsi jusqu’à complet refroidissement. Cette position va permettre de stériliser l’ouverture mais aussi l’air qui restait sur le dessus du pot au moment où on l’a refermé, c’est ce qui permet de ne pas avoir de moisissures.
  • Après refroidissement, retourner les pots pour vérifier que la gelée de pommes est bien prise, (consistance molle et élastique).

DSC06609-V2

Publicités

3 réflexions sur “Gelée de pommes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s