Confiture de mirabelles

L’été, c’est la période propice pour faire des confitures. On récolte les derniers fruits de la saison et on les emprisonne pour quelques mois. Je suis toujours très heureuse d’ouvrir un pot de confiture en hiver, quand le temps est maussade, cela m’apporte un peu de chaleur et de réconfort. Avec leur belle couleur orangée, les mirabelles sont un véritable rayon de soleil qui sort du pot de confiture.

J’aime utiliser les confitures pour garnir mes tartes ou mes gâteaux (comme dans cette recette ou encore celle-ci). La confiture a un côté régressif et rustique qui me plait énormément. Bien sûr, je l’apprécie également sur des tartines de pain frais et légèrement beurré. Parfois, elle se retrouve aussi sur notre table au moment du dessert, pour accompagner yaourt ou fromage blanc. Celle-ci à base de mirabelles connait toujours un franc succès, elle est douce et bien parfumée.

IMG_8406.JPG

Ingrédients (pour environ 3 pots à confiture)

  • 1 kg de mirabelles (poids dénoyautées)
  • 600 g de sucre en poudre (éventuellement du sucre « spécial confiture »)
  • 1/2 citron et ses pépins

Préparation

Avant de commencer la préparation :

  • Placer une petite assiette au congélateur (pour faire le « test de la goutte », voir plus bas les explications).
  • Stériliser les pots (que vous aurez bien lavés au préalable). C’est très simple, il faut mettre tous les pots dans une grande casserole remplie d’eau (les pots et couvercles doivent être complètement immergés) et porter le tout à ébullition. Stopper le feu 10/15 minutes après le début de l’ébullition. Récupérer les pots et les déposer tête en bas sur un linge bien propre et les laisser sécher à l’air libre (ne surtout pas utiliser de torchon pour les essuyer sinon la stérilisation n’aura servi à rien).

Puis,

  • Laver les mirabelles et les dénoyauter.
  • Les placer dans une casserole avec le sucre et un demi-citron (voir remarques plus bas).
  • Laisser macérer pendant environ 30 minutes.
  • Faire cuire sur feux doux et laisser compoter jusqu’à ce que la préparation atteigne 104°.
  • Mettre la confiture en pots (mixer au préalable si vous ne voulez pas de morceaux), refermer les couvercles et retourner les pots jusqu’au lendemain (cela va permettre de stériliser le couvercle et l’air emprisonné au-dessus de la confiture)

Remarques : 

  • Si vous n’aimez pas les confitures avec morceaux, utiliser un mixer plongeant et mixer en fin de cuisson pour faire disparaître les morceaux.
  • Si vous n’avez pas de thermomètre culinaire, vérifiez régulièrement la cuisson après l’ébullition en faisant le « test de la goutte » sur une assiette froide : faire glisser une goutte de confiture sur les parois de l’assiette. Si la goutte fige rapidement c’est que la confiture est prise, sinon poursuivre la cuisson et recontrôler quelques minutes plus tard (toutes 3 minutes par exemple). Vous pouvez regarder dans ma recette de confiture de fraises comment doit figer la goutte de confiture (j’avais mis une photo).
  • Je mets toujours un peu de citron dans mes confitures car, en plus de relever le goût des fruits, sa peau et ses pépins contiennent de la pectine et cette dernière va favoriser la prise de la confiture. A défaut, on peut aussi utiliser du sucre « spécial confiture », qui contient déjà un peu de pectine.
  • Comme en pâtisserie, la confiture est assez exigeante avec le thermomètre. A 104°, elle aura une consistance et une texture parfaite. En dessous de cette température elle risque d’être trop liquide, et en dessus elle pourrait être trop cuite et deviendrait dense et collante. Je le dis à chaque fois, mais avoir un bon thermomètre de cuisine avec soi permet d’éviter de gros ratages. Si vous cuisinez ou pâtissez ne serait-ce qu’un peu, je vous conseille vraiment d’investir dans un bon thermomètre à sonde. J’utilise celui de la marque Mastrad et je le trouve vraiment top ! Il a une sonde coudée qui permet de le placer sur une casserole sans avoir à le tenir. En plus, on peut régler la température qu’on désire et il sonne pour nous avertir quand elle est atteinte. Ce qui permet de faire autre chose pendant ce temps sans être obligé de contrôler toutes les 2 minutes la température.

IMG_8419.JPG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s