Risotto à la courge & aux noisettes

Aujourd’hui, je vous propose un petit tour en Italie du nord, pour nous réchauffer autour d’un bon risotto onctueux. Le mauvais temps de ces derniers jours m’a redonné envie de préparer des plats réconfortants et de me cajoler avec des saveurs hivernales, en attendant le retour du soleil.

Le risotto à la courge est un plat très populaire dans le nord de l’Italie, notamment en Lombardie, Emilie-Romagne ou encore en Vénétie. On le sert généralement en guise d’entrée (antipasti). Il a la caractéristique d’être réalisé avec une variété de riz rond très riche en amidon, c’est ce qui va donner au plat une texture crémeuse et onctueuse.

Il existe bien évidemment tout un tas de recettes de risotti (pluriel de risotto 😉 ) aussi délicieuses les unes que les autres, mais aujourd’hui, c’est avec de la courge butternut et des noisettes que j’ai choisi de vous le servir à table.

Un risotto à mi-chemin entre raffinement et tradition paysanne, avec quelques noisettes torréfiées pour apporter cette petite touche de croquant qui vient contrebalancer efficacement le côté fondant de la courge. Je crois qu’avec ce risotto, j’ai fait un carton plein à table !

IMG_4746-v2

Ingrédients (pour 6 personnes)

  • 300 g de riz rond pour risotto (type Arborio)
  • 400 g de courge butternut (poids cuit)
  • 10 cl de vin blanc
  • 2 échalotes
  • 1,5 litre de bouillon de volaille (ou 1,5 litre d’eau + 2 cubes Knorr)
  • quelques noisettes émondées et torréfiées
  • un peu de beurre demi-sel
  • sel et poivre
  • 1 c à soupe de persil finement ciselé
  • 50 g de parmesan râpé

PRÉPARATION

  • Éplucher et faire cuire à la vapeur la courge coupée en petits cubes.
  • Pendant ce temps, faire torréfier les noisettes décortiquées dans un four préchauffé à 180°, pendant 20/25 minutes environ. Quand les noisettes sont suffisamment torréfiées (= elles doivent être bien dorées mais ne doivent pas noircir) les laisser refroidir sur un papier absorbant et réserver.
  • Faire chauffer le bouillon de légumes dans une casserole (ou faire bouillir 1,5 litre d’eau et ajouter 2 cubes Knorr).
  • Éplucher et émincer les échalotes. Verser une noix de beurre dans une sauteuse et faire revenir les échalotes pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles deviennent translucides et qu’elles colorent légèrement.
  • Ajouter la courge cuite et la faire revenir également pendant quelques minutes avec les échalotes.
  • Assaisonner avec un peu de sel et de poivre puis réserver dans un plat à part.
  • Dans la sauteuse, faire fondre une noix de beurre puis ajouter le riz (sans le rincer).
  • Faire revenir le riz pendant 1 minute environ en remuant régulièrement. Les grains de riz vont devenir translucides, cette étape permettra au riz de bien tenir la cuisson.
  • Déglacer avec le vin blanc et laisser mijoter jusqu’à évaporation.
  • Ajouter ensuite le mélange courge/échalotes. Remuer.
  • Verser une louche de bouillon sur le riz et laisser cuire à feu moyen jusqu’à ce que le riz ait absorbé le bouillon.
  • Procéder de la même manière en ajoutant régulièrement une louche de bouillon et ceci jusqu’à ce que le riz soit cuit al dente (voir la remarque à ce sujet plus bas)
  • Ajouter le persil finement ciselé, le parmesan râpé. Remuer l’ensemble.
  • Au dernier moment ajouter sur le risotto des brisures de noisettes.
  • Servir le risotto aussitôt.

Remarques : 

  • Il est important de remuer le riz régulièrement, tout d’abord pour éviter qu’il n’accroche au fond de la sauteuse, mais aussi parce qu’en le remuant, il va libérer son amidon et c’est ce qui le rendra crémeux.
  • Le risotto n’attend pas, il doit être servi aussitôt cuit sinon il devient pâteux et ne sera pas du tout crémeux étant donné que le riz continue d’absorber le jus après cuisson.
  • Il faut compter environ 20 minutes de cuisson pour obtenir un riz al dente mais tout dépend de la variété et de la qualité du riz que vous utilisez.
  • Concernant la quantité de bouillon, encore une fois, cela dépendra de la variété du riz, certains auront besoin de cuire plus que d’autres et il faudra donc plus ou moins de bouillon. Un conseil : goûtez ! si le riz vous parait al dente mais qu’il vous reste du bouillon, vous n’êtes pas obligé de tout mettre. A l’inverse si vous manquez de bouillon, compléter avec de l’eau jusqu’à ce que le riz soit cuit comme il se doit.

IMG_4758-v2

 

IMG_4815-v2

Publicités

5 réflexions sur “Risotto à la courge & aux noisettes

    1. Je ne sais pas d’où vous êtes originaire, mais dans ma région (Grenoble), on en trouve de partout de fin septembre à fin avril.
      ça ressemble à ça
      ceci dit, si vous avez du mal à en trouver, vous pouvez remplacer par une autre variété de courge.

      Aimé par 1 personne

  1. bravo pour vos explications précises pour réaliser un excellent risotto .. je connais votre site depuis peu, j’ai déjà essayé les muffins au chocolat avec succès , merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s