Les S’mip (comme des Pim’s®)

 

Comme vous le savez, j’aime bien de temps en temps m’amuser à reproduire les recettes des biscuits industriels. Après, Les Petits Ecoliers®, les Granola®, les kango®, les bounty®, les mini cakes Savanne® et le Petit-beurre®, je me suis lancée dans la confection des Pim’s® à l’orange.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais personnellement je raffole des Pim’s® à l’orange, le mariage du chocolat et de l’orange est tellement parfait.

Au final, c’est une des recettes que j’ai eu le moins de mal à reproduire au niveau du goût et de la texture, j’étais franchement assez satisfaite du résultat final dès le premier essai.

Pour la base du biscuit, j’ai choisi d’utiliser ma recette de génoise préférée (je l’adore celle-ci). Pour la garniture, j’ai sorti un pot de confiture d’orange que j’avais préparé cet hiver avec les bonnes oranges de Sicile et j’y ai rajouté un peu de gélifiant (agar-agar) pour avoir une confiture qui se tient bien et qui se rapproche d’une gelée épaisse. Et pour la coque chocolatée, quoi de mieux qu’un bon chocolat de couverture Valrhona ? L’idéal pour avoir un résultat au top du top serait de tempérer le chocolat avant de recouvrir les biscuits, car cela permettrait d’avoir un chocolat bien brillant et cassant. Je sais que le tempérage prend un peu de temps et j’avoue ne pas l’avoir fait ici. J’ai malgré tout obtenu un chocolat bien croquant mais il aurait sans doute terni un peu avec le temps. Par contre, si vous mangez tous les biscuits dans l’heure qui suit leur confection comme nous l’avons fait, vous n’aurez même pas le temps de vous en apercevoir !

IMG_5412-v2.jpg

Ingrédients (pour environ 25 biscuits)

Pour la génoise :

  • 2 œufs
  • 60 g de sucre
  • 60 g de farine

Pour la gelée d’orange :

  • 60 g de confiture d’orange
  • 0,30 g de agar-agar
  • 50 g de jus d’orange

Pour le nappage au chocolat :

  • 70 g de chocolat Valrhona Caraïbe 66%

Préparation :

Préparer la gelée d’orange :

  • Dans une petite casserole, délayer la confiture avec le jus d’orange.
  • Ajouter le agar-agar en poudre et faire chauffer.
  • Quand la confiture commence à bouillir, baisser le feu au minimum et laisser cuire 2 minutes.
  • Stopper la cuisson et laisser refroidir complètement.

Préparer la génoise : 

J’ai utilisé mon robot KitchenAid pour réaliser la génoise. Avant de commencer, un conseil : il faut préparer et peser tous les ingrédients à l’avance car le secret de la réussite de cette génoise, c’est sa rapidité d’exécution.

  • Préchauffer le four à 170°C .
  • Séparer les blancs des jaunes d’ œufs, et monter les blancs en neige fermes.
  • Quand ils sont bien fermes, ajouter le sucre et continuer de battre encore 1 minute.
  • Baisser la vitesse du robot et ajouter d’un coup les 2 jaunes d’œufs.
  • Stopper le robot et ajouter délicatement la farine tamisée dans la préparation. Soulever délicatement la masse avec une spatule pour ne pas casser l’air contenu dans les blancs d’œufs.
  • Placer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson (perforée pour moi).
  • Dresser de petits cercles de pâte de 5 cm de diamètre.
  • Enfourner pendant environ 10 minutes.
  • Laisser refroidir les biscuits.
  • Étaler la gelée d’orange sur les biscuits refroidis et placer au réfrigérateur pendant environ 15 minutes.

IMG_5360-v2

  • Faire fondre le chocolat au bain-marie, puis l’étaler sur les biscuits quand le chocolat est à 37°.
  • Laisser refroidir et figer complètement le chocolat avant de déguster.

Remarques

  • Pour le dosage du agar-agar, tout va dépendre de l’humidité de votre confiture d’orange (plus elle contiendra d’eau et plus il faudra augmenter le dosage du agar-agar). Je vous donne ici les quantités qui ont fonctionné avec ma confiture mais je ne suis pas capable de vous dire si ce dosage conviendra à la confiture que vous utiliserez. Sachez simplement que le dosage du agar-agar est délicat car il suffit d’une petite quantité pour que ça prenne, le plus dur sera donc d’en mettre ni trop ni pas assez. Il faut que la confiture soit suffisamment prise pour qu’elle retienne l’humidité, sinon elle risquerait de détremper le biscuit et de le ramollir.
  • La agar-agar peut être remplacé par de la gélatine (porcine ou de poisson). Les équivalences en terme de quantités sont celles-ci : 6 g de gélatine = 2 g de agar-agar. Soit dans notre cas 0.9 g de gélatine.
  • Si vous êtes perfectionniste et que vous souhaitez vous lancer dans le tempérage du chocolat, la recette se trouve ICI.

IMG_5430-v2.jpg

Publicités

4 réflexions sur “Les S’mip (comme des Pim’s®)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s